Près de 200 personnes ont répondu à l’invitation de Christian Métairie en participant, le 8 octobre, au lancement de la démarche de co-construction d’un projet municipal pour les élections de mars 2020. Les participant.e.s ont été invité.e.s à « rêver la ville de demain » en formulant des idées, des propositions, débattues sur une quinzaine de tables.
La synthèse générale, réalisée publiquement en fin de séance par l’ensemble des rapporteuses et rapporteurs de tables, a permis de regrouper les très nombreuses propositions autour de trois grandes thématiques : Ville pour tou.te.s, Ville à taille humaine, Ville solidaire et engagée. Le détail de cette synthèse est disponible ci-dessous.
Trois premiers ateliers, consacrés à ces thèmes choisis par les participant.e.s, sont organisés en soirée entre le 14 et le 15 octobre.

Lundi 14 octobre, à 20h à l’école Barbusse :
« Une ville pour tou.te.s »

Mardi 15 octobre, à 20h à l’école Aimé Césaire :
« Une ville à taille humaine »

Mercredi 16 octobre, à 20h à l’école Barbusse :
« Une ville solidaire et engagée »

Chaque atelier pourra ensuite enrichir la thématique à laquelle il se consacre, et choisir de manière autonome son organisation, le nombre et les dates de ses prochaines rencontres, en novembre. Les comptes rendus seront réalisés au fur et à mesure et rendus publics sur ce site.

Discussion des rapporteuses et rapporteurs de tables, mardi 8 octobre en fin de soirée

Synthèse des thèmes

Thème 1 – Une ville pour toutes et tous – une ville accessible, accueillante, cosmopolite… pour tous et toutes, notamment les jeunes et les anciens.
5 enjeux prioritaires, 5 axes de travail et de propositions :
• les mobilités (comment renforcer la priorité aux piétons et vélos ; quels nouveaux services de transports en commun pour favoriser la mobilité des anciens) ;
• le logement, un droit pour tous ;
• l’éducation, l’émancipation et l’épanouissement (culture, sport, monde associatif) ;
• les services publics (l’accessibilité aux services numériques…)
• l’économie locale.

Thème 2 – Une ville à taille humaine – expériences de vie – une ville qui préserve sa diversité, sa mixité urbaine et sociale, une « proximité », une respiration entre le bâti et la nature… une ville moins dense ?
3 axes de projets :
• comment mieux appréhender et préserver la singularité du patrimoine urbain d’Arcueil (cette diversité urbaine et cette mixité sociale) ; comment favoriser son appropriation (aider les habitants à y « prendre racine ») ;
• comment continuer de qualifier ce patrimoine (en n’ayant pas peur d’innover, « d’oser »), avec notamment deux ambitions : porter les projets de la transition énergétique, donner plus de place à la nature ;
• comment préserver la proximité ? (commerces, éco-projets, centre urbain?).

Thème 3 – Une ville solidaire et engagée – une ville qui ose ou entreprenante. Une ville active pour le vivre-ensemble (une ville fraternelle, une ville où l’on se sent en sécurité, une ville où l’on se sent respecté, une ville propre…).
4 idées/axes de projets à creuser :
• quels outils pour améliorer, renouveler… la participation, la coproduction, mieux impliquer les jeunes ? ;
• quelles initiatives pour associer aux enjeux d’Arcueil (notamment l’emploi) les entreprises, les commerçants, les salariés non-résidents ?
• comment aider les citoyen.ne.s à s’exprimer et à aller à la rencontre des autres ?
• quelles démarches pour permettre aux Arcueillais-es de se saisir de questions plus vastes, de s’engager (« d’entrer en résistance »), pour la planète, pour l’ouverture sur le monde et ses cultures, dans des écosystèmes de projets… Quelles démarches pour une meilleure qualité de vie (restauration bio, lutte contre le gaspillage..).

Les propositions brutes

2019-10-08-Contributions3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *