Concevoir, tous ensemble, une ville où il fait bon vivre. Une ville juste et humaine, faite d’une multitude de solidarités, d’accueils, de partages, de liens sociaux, d’activités culturelles, éducatives, sportives, d’initiatives citoyennes. Une ville qui relève le défi climatique en engageant les transitions nécessaires pour respirer, sauver notre planète, notre santé et celle de nos enfants. Une ville apaisée, enfin, où l’on ralentit les constructions, la circulation, la pollution, où la tranquillité et la sécurité sont assurées pour chacune et chacun.

Le projet porté par le maire Christian Métairie pour les élections municipales de mars 2020 s’inscrit dans cette tradition de concertation avec les citoyen.ne.s et les différentes sensibilités politiques de la gauche et de l’écologie qui est depuis longtemps l’ADN d’Arcueil. Il sera élaboré collectivement lors des rencontres ouvertes « Rêver ensemble la ville de demain », d’octobre à décembre 2019.

La lettre de Christian Métairie aux Arcueillaises et aux Arcueillais

2019-09-23-LettreAuxArcueillai-se-s